De l’inéluctable probabilité amenant à considérer l’arrivée imminente d’envahisseurs venus de l’espace

Parmi les interrogations qui traversent régulièrement les pensées de chacun d’entre nous les soirs d’alcoolisation déraisonnable sous un ciel d’été ou confortablement assis dans les toilettes du TER pour Bagnères-de-Bigorre, la question de l’invasion prochaine de la terre par des hordes d’aliens sanguinaires est sans conteste celle disposant du meilleur potentiel laxatif. A ce titre, elle mérite donc que l’on s’y penche un peu plus près, au mépris de l’odeur nauséabonde…

E.T., un ami qui vous veut du mal !

C’est d’abord aux producteurs de cinéma que nous devons cette névrose particulièrement chiante qui consiste à se demander à quel moment on va prendre dans la gueule, sans l’avoir vu venir, un rayon laser gros comme le fondement de Kim Kardashian directement depuis la banlieue sud d’Aldebaran. En effet, non contents d’avoir fait en sorte qu’on ne puisse plus jamais se baigner tranquille dans la mer sans entendre « podom…podom…pompompompom », ils ont aussi décidé de nous pourrir la vie sur quand on est au sec. Au rayon des visiteurs venus du ciel, c’est la surenchère du bien dégueu qui fait peur. Entre le truc visqueux d’Alien avec son crâne à la Laurent Fabius (ah si, la ressemblance est frappante – ndlr : réalisé sans trucage), le machin de Predator avec ses dreadlocks (déjà que d’habitude les reggaemen ça me fait flipper) ou l’appétit féroce de Alf, prêt à toutes les fourberies pour dévorer ton chat, c’est quand même normal qu’on soit un peu inquiets à l’idée de les voir arriver tous en même temps… Ils ont bien tenté de rattraper le coup avec E.T. mais franchement, petit, chauve, les yeux globuleux… on est quand même loin du doudou idéal ! La preuve on dirait moi…

David Vincent… mais repartit avec.

D’ailleurs, de nombreux tarés ont déjà entamé une transformation physique histoire de se fondre dans la masse le jour où les copains de l’hydrocéphale de Roswell viendront niquer la pelouse du champ de Mars à l’atterrissage. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ça va plus ressembler à la foire aux monstres qu’à un défilé Balenciaga. Il suffit de regarder la gueule des Bogdanoff, de Sylvain Durif aka le Christ cosmique ou de Raël (en plus lui ça compte pas, il les connait déjà) pour s’en convaincre. De toutes façons, au train où vont les choses, si la connerie se répand uniformément dans l’univers à la vitesse de 300 millions de mètres par seconde, ils doivent déjà avoir senti notre présence et ne devraient pas tarder à débarquer pour assister au spectacle. D’autant que si ils sont aussi cons que nous, ils ont depuis bien longtemps pourri le morceau de croûte qui leur servait de planète et ils doivent être en train de gratter sur un astéroïde pour choper des racines. Mathématiquement, nous ne sommes donc plus très loin du débarquement…

Le top 5 des réflexes gagnants en cas d’attaque alien

Alors évidemment, hors de question de se laisser botter le cul sans réagir. On se fait déjà assez chier avec les djihadistes qui ne sont même pas foutus de se faire sauter dans des endroits un peu isolés. Je vous propose donc quelques recettes simples à refaire chez vous pour être parmi ceux qui seront encore là pour repeupler la terre après l’éradication des méchants (ndlr : d’après ce qui est prévu, y’aura Anne Hattaway, Nathalie Portman et Charlize Theron aussi, viens ce sera super cool).

1. Appeler Will Smith. Oui, depuis la retraite de Bruce Willis, on n’a quand même pas fait mieux contre les invasions aliens.

2. Convaincre les chinois que la poudre d’alien est aphrodisiaque. En 5 ans, l’espèce sera en voie de disparition.

3. Confier la gestion de la civilisation extra-terrestre à Hollande. Ils seront mal habillés, auront l’air un peu cons mais seront complètement inoffensifs.

4. Leur faire visiter quelques lieux emblématiques comme Pyongyang, Bucarest ou Orléans. Après ça, pas sûr qu’ils aient envie de rester.

5. Leur faire goûter le kebab du coin de ma rue. En général, en 3h t’es atteint de dysenterie aigüe et dans le courant de le nuit, tu demandes qu’on mette fin à tes souffrances.

En conclusion de cette étude quasi épistémologique d’une profondeur digne de l’anatomie de Brigitte Lahaie (au passage, tout mon soutien à Brigitte face aux méchants programmateurs de sa radio culturelle qui ne veulent plus la laisser interroger à l’antenne les couples de cinquantenaires de la banlieue de Mulhouse souhaitant retrouver leur libido sans avoir à un investir dans un costume de Pikachu), je voulais partager avec vous une réflexion pas si con finalement : et si en fait, le chef de extra-terrestres était déjà parmi nous et en passe de devenir le prochain président des Etats-Unis ? Non parce que l’autre Trump là, une connerie pareille, c’est pas humain !

Bisous

Gab

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s