Peut-on devenir célèbre avec un accent picard ou un QI de poule naine ?

Le show business est un monde impitoyable (comme Dallas mais sans les stetsons, les pipelines ni Saoule-Helen au whisky à 8h du mat’) et mieux vaut très vite entrer dans la norme si l’on veut y survivre durablement. Pourtant, de temps à autre, des importuns, des brebis galeuses (des chauves, des moches, des femmes voire même des roux) tentent leur chance sous prétexte qu’ils ont du talent. Drôle d’idée !

Le syndrome vidéo gag

Alexandre Debanne et Bernard Montiel ne cessaient de le rappeler pour apaiser leurs consciences et payer leurs UV, « on rit mais on ne se moque pas ». C’est pourtant tellement plaisant de se foutre ouvertement de leur gueule en invitant les téléspectateurs à envoyer des VHS de Gégé qui prend la balle de base-ball dans les boules ou de mamie qui tente un saut de l’ange depuis le toit du pool-house. En effet, la star moyenne a toujours apprécié qu’on rit AVEC elle mais PAS D’elle ! De rares postulants à la célébrité ont cru pouvoir être d’abord tête de turc avant de devenir tête de gondole. Peine perdue. C’est comme quand une actrice X veut passer au cinéma traditionnel. Elle a plus de chance de tourner avec Catherine Breillat qu’avec Claude Lelouch ! Sim ne sera jamais la Tulipe noire et Difool aura éternellement un physique de radio. C’est le karma cathodique !

Le paf des faux-culs

Quelques postulants au quart d’heure de célébrité ont pourtant décidé de travestir leur vraie nature pour émerger en provoquant l’empathie du téléspectateur. Ainsi Garcimore, Côme de Garance de son véritable patronyme, a feint un accent portugais à peine crédible pendant 30 ans pour faire oublier que son seul tour de magie consistait à nous faire regarder Denise Fabre et Pierre Douglas dans la même émission. Sophie Favier, rendue célèbre par son défaut d’élocution, avait en réalité un poil de Stephane Collaro qu’elle conservait jalousement sur la langue en souvenir de sa période Coco Girl. Encore aujourd’hui, Jean-Michel Apathie joue tellement bien le petit gars du sud-ouest que son rédac chef le confond toujours avec le présentateur météo ou le consultant jardinage. Qui peut enfin croire une seconde que Mimi Mathy fasse seulement 1m25 et qu’elle n’ait toujours pas été recrutée par Fort Boyard ? Pendant qu’on continue d’interviewer consciencieusement Jane Birkin alors qu’elle n’aligne pas 3 mots de français après 40 ans de présence sur le territoire national, la résistance s’installe et commence le règne des cons.

 Anges cathodiques et marché aux ânes

Loin du luxe cossu des plateaux de Michel Drucker ou Frédéric Taddei, dans de délicieux hangars de banlieue parisienne, est née l’alternative, la télévision pour tous. Depuis toujours, dès que tu donnes un peu de liberté aux français de base, ça part en sucette. Tu les autorises à décapiter le roi, bim ils te pondent la démocratie. Tu leur files les radios libres, ils inventent Nostalgie et Jean-Jacques Bourdin. La télé n’a pas dérogé à la règle. Tu créés la TNT en espérant avoir une chaîne d’opéra, une sur le théâtre et une qui retrace les grands moments de l’histoire… et paf la girafe tu te retrouves avec Hanouna, Cauet et Nabilla assis sur ton canap’. A datation au carbone 14®, c’est à peu près vers là que tout a commencé à devenir vraiment chelou. Non seulement les participants aux émissions de télé-réalité n’avaient plus besoin de démontrer leur intelligence mais on les invitait même à passer pour des cons… et parfois même à repasser pour des cons en replay. Si en plus tu peux être un chieur, te battre avec tes coreligionnaires et te gratter les boules avec distinction au bord de la piscine, c’est clairement un plus. Alors au point G où nous en sommes, les considérations linguistiques ou géographiques ne sont plus de mise. L’essentiel c’est que tu sois capable de chanter du Maitre Gims avec une plume dans le cul. A chaque époque son talent…On n’a jamais fait chier le mime Marceau parce qu’il était muet.

Bisous,

 

Gabriel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s