Des traditions débiles aujourd’hui communément admises par le commun des mortels

Si vous avez été à peu près correctement élevés comme c’est le cas de votre serviteur, vous savez surement qu’il vaut mieux éviter de poser trop de questions, qu’il vaut mieux croire bien gentiment ce qu’on vous dit à l’école et à l’église, fermer vos gueules et manger vos soupes ! Le problème, c’est que parfois, on se laisse aller à remettre en cause des trucs alors que, comme disait ma grand-mère, “si on fait comme ça depuis si longtemps, il doit bien y avoir une raison !” Et ben oui mamie !

Honnorat ta peau !

Par exemple, quel est le joyeux disciple du délicieux docteur Mengele qui a eu l’idée de nous pondre le changement d’heure ? C’est vrai que contraindre tout un pays à se réveiller 2 fois par an à 2 heures du mat pour régler sa montre en hésitant entre avancer ou reculer d’une heure, c’est autre chose que le supplice chinois ou l’enveloppement des pieds au gros sel pour exciter la langue râpeuse de la chèvre de faction (pas Katsuni hein !). Quant au tas de tire-au-flanc constituant la reste de la population qui ne décide d’émerger qu’à 10h – alors que chacun sait que la France qui réussit est la France qui se lève tôt – il n’est pas mieux loti à se gratter le pubis la tête pendant 20 minutes pour savoir si il sera à l’heure pour le début de téléfoot. Déjà changer d’heure, c’était pas futé mais une nuit pendant le week-end ?! Dites-moi les gens qui réfléchissent, ça n’aurait pas été moins con de faire ça en semaine, aux heures de bureau ? Premier avantage, les administrations étant toutes dotées d’un préposé à la surveillance de l’horloge (voire deux selon les services), on aurait pu intégrer la mise à l’heure dans leurs missions. Second avantage, un coup on gagnait une heure de boulot, un coup on en perdait une. Equilibre parfait. Ce qui n’est pas vrai pour mon sommeil : une heure gagnée n’a jamais compensé une heure perdue !

May Day ! May Day !

C’est un peu le même genre d’inconséquence avec la fête du travail. Je ne sais pas si vous êtes déjà sorti de chez vous un 1er mai à 15h mais moi ça me fait carrément flipper. Tu te croirais dans un film post-apocalyptique hollywoodien. On peut faire trois fois le tour du quartier sans croiser personne. Tu te sens tellement le dernier survivant que si tu croisais une jeune femme, tu lui proposerais illico de repeupler la planète en allant faire un tour dans les buissons. D’autant que l’événement en lui même porte très mal son nom. Normalement une fête, il se passe des trucs, y’a de la musique, de la vodka-red bull, des substances illicites, du lancer de nain…on rigole quoi. Vous avez déjà rencontré quelqu’un qui, au soir du premier mai, vous a confié avoir passé une journée où il a gravement kiffé sa race ? Surtout que si vous envisagiez de finir cette belle journée sur une sorte d’apothéose romantique en invitant votre dulciné à diner en tête à tête, je ne vous cache pas que ça va être compromis, le Mac-Do ferme à 18h ! Donc à part pour nous donner un petit goût de vacances pour nous le faire passer juste après en nous renvoyant au boulot, ça sert à quoi ? A nous pourrir la vie ?! Vraiment, c’est NUL le 1er mai…

A toi soldat Morales

Et vous n’avez pas eu 3 mois de répit que vous êtes forcés des vous enquiller le 14 juillet. Une sorte de cerise sur le char Leclerc afin de définitivement vous convaincre que vous avez franchement besoin de vacances. Ce serait un complot de l’Union Nationale des Campings de Vendée Sud que ça ne m’étonnerait qu’à moitié. Il va falloir m’expliquer quel est l’intérêt de bloquer tout Paris pour faire descendre les Champs à des cohortes de mecs dont le seul mérite est d’être obligés de s’habiller en kaki tous les jours (oui, je sais, c’est raide) et de bouffer au mess militaire, le seul endroit au monde où il est humainement impossible de faire la différence entre un steak et une semelle de rangers. Si j’ai bonne mémoire, on a pas toujours été très fan des chars sur le rond-point de l’étoile ! On ne peut pas dire qu’il y avait beaucoup de drapeaux pour accueillir le premier Panzer sur les pavés parisiens en 40. Et ne me faites pas croire que c’est parce qu’il n’y avait pas Léon Zitrone aux commentaires, vous étiez 3 millions à regarder TF1 avec Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau que seuls leurs familles connaissent…

Et vous, on vous colle ça tous les ans dans les narines et vous ne dites rien ?! Vous êtes issus d’unions adultérines entre un mouton et une ânesse ou quoi ? Vraiment vous me décevez… Bon c’est pas tout ça mais moi je dois faire pousser mes chrysanthèmes pour préparer la toussaint ! Bisous

Gabriel

ndla : je remercie l’ami Santa de m’avoir prêter son visage de chasseur de cagouilles !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s