Mes nuits sans Miss France

Laurent et Kim

Et Miss France 2014 est… Miss Orléanais ! Waouh, génial ! Bon comme il est déjà tard et que les longs défilés en robe meringue sur des musiques de Sissi Impératrice ont eu raison de mes capacités d’éveil, je lève un œil sur l’élue, copieusement arrosée de confettis couleur or. Gold is own, comme disait Kurt Russell ! Que cette jeune femme ait été saisie d’une irrépressible envie de quitter Orléans à tout prix, on peut le comprendre. Mais pourquoi miss France ?

I have a dream…

Déjà quand on lit les conditions à remplir pour pouvoir se balader partout avec une écharpe bleu-bleu-rouge en bandoulière, on se demande ce qui peut attirer une fille du plus de dix-huit ans, de plus d’un mètre soixante-dix, célibataire et vierge…niveau casier judiciaire (non, les filles ne sont pas encore sélectionnées sur leur thème astral). On n’a donc pas le droit aux perruques, aux lentilles colorées, aux extensions de cheveux, aux tatouages, aux piercings clitoridiens, aux faux seins, aux fausses fesses, aux fausses lèvres… Il va falloir me dire quelle jeune fille de bonne famille peut aujourd’hui remplir l’intégralité de ces conditions. D’autant qu’on n’a pas le droit non plus d’avoir posé nue ou vendu ses services la nuit sur les boulevards. C’est carrément discriminatoire, et surtout ça exclut de facto toutes les étudiantes qui n’ont pas réussi trouver un 20h chez Mac Do ou Shopi… Oui mais voilà, il y a les contes de fées. Les belles histoires que l’on raconte aux petites filles le soir avant de s’endormir pour les dissuader de faire des études et qu’elles vivent heureuses dans un donjon avec beaucoup d’enfants et une ceinture de chasteté. Là-haut, elles ont déjà moins de chances de venir nous faire chier pour l’égalité ! Princesse à la télé, avec le diadème délicatement posé de travers comme une cravate présidentielle – qui veut faire le tumblR ? – et la pantoufle de vair Louboutin, ça a quand même une autre gueule.

De l’élégance du maillot brésilien sous bikini

Il faudrait quand même se souvenir qu’à l’origine de cette belle soirée pendant laquelle les français sont autorisés à détailler 33 morceaux de viande et à donner leur avis sur les fesses de la « 2 » ou les lèvres de la « 6 » tout en bouffant des chips vautrés sur le canapé, il y avait… Miss élégance et le concours de « la plus belle femme de France ». Au concours de 1920, tonton de Waleffe, il n’aurait jamais eu l’idée de faire défiler les filles en gaines…et on l’en remercie ! Géneviève de Fontenay elle-même avait remporté le titre de Miss élégance 1957, alors qu’elle était mannequin pour Daxon Balenciaga. Déjà à l’époque, Miss France c’était un super tremplin pour faire une grande carrière internationale alors aujourd’hui… Regardez Malika Menard, elle est quand même chroniqueuse sur Le Mouv’. Et Rachel Legrain-Trapani, elle a fait Secret Story et Top Chef ! Pas étonnant d’avoir vu Miss France 83 montrer ses genoux dans Paris-Match et Miss France 2008 montrer sa langue dans Entrevue.

C’est quand même plus cool le job de miss camping

On doit au moins leur reconnaître une chose, Miss France, c’est un boulot hyper risqué ! D’abord, il faut se fader toute une soirée à supporter la diction nasillarde de Jean-Pierre Foucault et le regard lubrique de Garou. Je ne suis pas sûr qu’on leur ait dit, aux petites, que Garou est comme la Panzer Divizione, il est passé sur tout Paris ! D’autant que Garou président du jury, ça relève quasiment de l’emploi fictif. On parle quand même du mec qui s’est tapé Lorie pendant 3 ans… Après la soirée, en bonus, on a le droit à une tournée de gala de tous les meilleurs centres commerciaux et foires à la saucisse de France. Juste un truc pour les organisateurs : ce n’est pas parce que Conforama vend des lits à baldaquin qu’il faut en annexer le parking pour exhiber l’apprenti-princesse. Finalement, celle qui s’en sera la mieux sortie restera sûrement Yvette Labrousse en 1930, qui transcendant son handicap patronymique, concrétisa vraiment son rêve princier en tapant dans l’œil du prince Aga Khan III, pas bégum (désolé) sur le coup. C’était son 4ème mariage, il était né à Karachi et portait la moustache, mais il était prince !

C’est sûr que les miss de nos régions, même élevées en plein air, elles sont moins sauvages que Kim… Ah si Laurent avait chanté ses nuits DANS Kim Wilde au lieu d’aller pleurer dans les jupes de Joëlle Mazart, on aurait élu Clara Morgane samedi dernier !

Gabriel de Calomnie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s